Comment les implants mammaires affectent-ils l’allaitement ?

La plupart des femmes ayant des implants mammaires sont en mesure d’allaiter, mais il existe quelques exceptions. La possibilité d’allaiter dépend de l’état initial de vos seins avant l’intervention et éventuellement du type d’incision utilisé.

Les implants mammaires peuvent affecter la quantité de lait maternel que vous êtes capable de produire. Mais dans certains cas, la production de lait n’est pas du tout affectée.

Vous pouvez également vous inquiéter de l’effet de l’allaitement sur vos implants. Il est normal que la forme et la taille de vos seins changent pendant la grossesse et après l’allaitement. L’allaitement n’affectera pas vos implants, mais la taille et la forme de vos seins en général peuvent être différentes.

Effet des implants sur l’allaitement

Les implants mammaires sont généralement placés derrière les glandes mammaires ou sous les muscles de la poitrine, ce qui n’affecte pas la montée de lait. Cependant, l’emplacement et la profondeur de l’incision utilisée pour votre chirurgie mammaire peuvent affecter votre capacité à allaiter.

Les interventions chirurgicales qui préservent l’aréole sont moins susceptibles de causer des problèmes. L’aréole est la zone sombre qui entoure votre mamelon.

Les nerfs qui entourent vos mamelons jouent un rôle important dans l’allaitement. La sensation de succion du bébé au sein augmente les niveaux des hormones prolactine et ocytocine. La prolactine déclenche la production de lait maternel, tandis que l’ocytocine déclenche l’écoulement du lait. Lorsque ces nerfs sont endommagés, la sensation est réduite.

Les incisions pratiquées sous le sein ou à travers l’aisselle ou le nombril sont moins susceptibles d’interférer avec l’allaitement.

L’allaitement avec des implants est-il sûr ?

Selon le Centers for Disease Control and PreventionTrusted Source, il n’y a pas eu de rapports cliniques récents faisant état de problèmes chez les bébés de mères ayant des implants en silicone.

Il n’existe aucune méthode permettant de détecter avec précision les niveaux de silicone dans le lait maternel. Cependant, une étude de 2007 qui a mesuré les niveaux de silicone n’a pas trouvé de niveaux plus élevés dans le lait maternel chez les mères ayant des implants en silicone que chez celles n’en ayant pas. Le silicium est un composant du silicone.

Il n’y a pas non plus de preuve d’un risque accru de malformations congénitales chez les bébés nés de mères porteuses d’implants mammaires.

Conseils pour l’allaitement

Il y a des choses que vous pouvez faire pour augmenter votre production de lait et aider votre bébé à recevoir tous les aliments dont il a besoin.

Voici quelques conseils pour vous aider à allaiter avec des implants :

1. Allaitez souvent

Allaiter votre bébé 8 à 10 fois par jour peut aider à établir et à maintenir la production de lait. La sensation de votre bébé qui tète votre sein incite votre corps à produire du lait. Plus vous allaitez souvent, plus votre corps produira de lait.

Même si vous ne parvenez à produire qu’une petite quantité de lait, vous fournissez à votre bébé des anticorps et des nutriments à chaque tétée.

L’allaitement des deux seins peut également augmenter votre production de lait.

2. Videz vos seins régulièrement

Vider vos seins joue un rôle important dans la production de lait. Essayez d’utiliser un tire-lait ou d’exprimer manuellement votre lait après les tétées pour augmenter la production de lait.

Une étude de 2012 a révélé que le fait de pomper les deux seins simultanément entraînait une augmentation de la production de lait. Cela a également augmenté les calories et les graisses du lait maternel.

Vous pouvez également exprimer manuellement ou pomper dans un biberon pour donner du lait maternel à votre bébé s’il ne prend pas le sein.

3. Essayez les galactagogues à base de plantes

Il n’existe pas de preuves scientifiques de l’efficacité des galactagogues à base de plantes. Certaines études ont cependant montré que le fenugrec pouvait contribuer à augmenter la production de lait.

Certaines personnes utilisent également des biscuits de lactation. Ils peuvent être achetés en ligne ou préparés à la maison pour essayer d’augmenter la production de lait.

Les recherches sont cependant limitées quant à l’efficacité des biscuits de lactation pour augmenter la production de lait maternel. Leur innocuité pour les nourrissons n’a pas non plus été étudiée de manière rigoureuse.

4. Assurez-vous que votre bébé prend correctement le sein

Une bonne prise du sein peut aider votre bébé à tirer le meilleur parti des tétées.

La clé d’une bonne prise du sein est de s’assurer que votre bébé prend suffisamment de votre sein dans sa bouche. Il faut d’abord s’assurer que sa bouche est bien ouverte lorsqu’il prend le sein. Votre mamelon doit être suffisamment avancé dans la bouche de votre bébé pour que ses gencives et sa langue recouvrent un pouce ou deux de votre aréole.

Commencez par vous assurer que votre bébé est bien positionné, puis guidez-le vers votre sein. Si vous tenez votre sein juste derrière l’aréole avec le pouce et l’index dans une position en « C », il sera plus facile pour votre bébé de prendre le sein.

Vous pouvez également envisager de consulter une conseillère en lactation. Elles sont généralement disponibles à l’hôpital ou au cabinet de votre médecin. Elles peuvent observer vos tétées et vous donner leur avis sur la prise du sein et la position de votre bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *